• France, je t'aime !!! (partie 3)

    Vendredi 5 mars (suite)

    Après l'après-midi "retrouvailles" en famille, je commence mon grand chelem pour voir des potes le soir même. En effet, Tintin, Dam's, Dim, Damien, Christophe et Soizic répettent le soir (et pour la première fois ensemble alors qu'ils ont un concert prévu deux semaines plus tard... mais bon, c une autre histoire) et j'ai bien envie d'y assister, d'autant plus que Tintin me sort: "c cool que tu sois là... t motivé? parce que si t'es motivé, on peut p-ê se faire un truc énorme ce soir... On en reparlera ce soir...". Bon, connaissant Tintin, je pouvait m'attendre à tout, et ceux qui me connaissent ne seront pas étonnés de savoir que j'ai déclaré "être partant pour n'importe quoi".

    Là, je replace le contexte: j'ai 2h15 de sommeil à mon actif et je me suis bourré les deux derniers soirs, mais je suis survolté de revoir mes potes. La soirée se passe bien... le groupe ne fait pas toujours figure de "groupe" au sens propre, mais la musique n'est, au final, pas si mal pour une première fois ensemble. Arrivent minuit et les premières bières, c'est la fin de la répet'. On fait un peu les cons, et on pars vers deux heures du matin... pour les Pays-Bas!!!

    Là, je me sens obligé de donner quelques explications: cette décisions n'a pas été prise sur un coup de tête... en fait, il s'agit plutôt d'un coup de dés... ben ouai, ca aurait fait un 1 ou un cinq, par exemple, et on partait en Suisse...(véridique!) Vous voyez bien que c'est rationnel !?!?! Non? Ben alors, on est pas fait pour s'entendre...

    Donc, récapitulons... Le matin, je me lève (avec une sacré gueule de bois) en Angleterre. Je vais en France et, avant la fin de la nuit suivante, je me retrouve à Maastricht, aux Pays-Bas, en passant par la belgique (Salut Stéphane!!), pas mal, non?

     

    Bon, j'abrège un peu: on arrive à Maastricht, la ville est super sympa. Même style architecturale qu'Amsterdam, pour ceux qui connaissent (mais si, souvenez-vous... séquence souvenir/émotion avec une musique mieleuse en fond...) MAIS, à sept heures du mat', et ben... c mort :o(  Il pèle et il y a pas un seul café ouvert, pas même un coffee shop. Alors bon, c transi de froid qu'on visite le ville, jusqu'à 9h - 9h30, heure d'ouverture des cafés. Là, on se réfugie dans une place chaude et, vu qu'il est déjà tard (Dimitri voulait être rentré à 16h), on va directement dans un coffee shop, histoire de pas perdre de temps. Là, sympa. On boit un coup (chaud), et on joue à quelques petits jeux, tout en se défoncant la tête... enfin là, je parle des autres, parce que, comme ils ne vendaient pas de space cake, pour moi, la seule herbe que j'ai consommé, ben c'est du thé ;o)

    Sur le coup de 11h - 11h30, on repart. Je suis le seul à être net... en ce qui concerne les produits illicites et l'alcool (n'en n'ai plus rien dans le sang, depuis le temps, monsieur), parce que niveau sommeil, c'est pas avec la sieste de deux heures que j'ai faite à l'allée que je pêtais la forme... Mais bon, dans cette équipe de flêches, tous aussi vif qu'une tribu de paresseux (l'animal, pas l'étudiant CFI) auquel on aurait implanté des neurones de blonde, j'étais le plus alerte et j'héritais de la place de copilote, puis de pilote.

     

    Le voyage du retour s'est quand même bien passé, on a même mangé dans une friterie belge, avec tout de même une petite frayeur au niveau de la douane française... En fait, c heureusement le seul douanier qu'on a vu du voyage. On passe devant lui, au poste de douane, Dimitri ouvre la fenêtre et lui tend ses papiers... Déjà, là, je me suis dis qu'il y avait une chance sur deux que le douanier tombe dans les pommes à causes de la fumée de canabis qui est sortie de la voiture à l'ouverture de la fenêtre...

    Le douanier: "vous venez d'où, comme cà?"

    Dimitri (completement défoncé, mais quand même moins que les trois loques sur la banquette arrière): "euuuuhhh..." (au moins trois seconde)

    Dimitri toujours (qui essait de se reprendre, mais qui n'a manifestement pas tout saisi): "Ben moi je viens des Essarts... Lui de Chevreuse..."

    Une voix derrière (Tintin, je crois): "Le roy!... Il vient des Essarts-Le-Roy!"

    Moi (intérieurement): "On est foutu..." Byzarremment, cette optique ne m'embetait pas plus que ca, c'était presque sympa de se faire épingler avec cette bande de joyeux blaireaux (TM).

    Le douanier (lucide): "vous êtes allez vous fumer un petit joint, quoi?"

    Dimitri (le sourire aux lèvres et avec une voix presque fière): "ouai !!!"

    Le douanier (sympa, nous tendant une perche): "bon, vous n'en ramenez pas trop, quand même?"

    Dimitri (jouant sur les mots... "on n'en ramenait pas TROP", dira-t-il plus tard pour sa défense): "non! On en a bien profité là-bas."

    Le douanier (vraiment très sympa et compréhensif): "Bon, allez-y."

    Moi (intérieurement): "Surtout, penser à allumer un cierge à Maître Kanter..."

     

    Cette petite anecdote sera le symbole de notre petite escapade à Maastricht: complètement surréaliste!!! Pour la petite histoire, certaines personnes à bord avaient du matos. Rien de plus que leur conso perso, mais bon...

    Bref, nous sommes déjà le samedi 6 mars, on arrive vers 17h45 chez Tintin, on s'écroule comme des masses pour profiter des deux heures disponibles -pour dormir (décidemment, les nuit de deux heures, c'est la mode...)- avant la suite de ce premier week-end en France. Mais comme il se fait tard et que je partitionne le récit de mon séjour, je continuerais demain...


  • Commentaires

    1
    Pierre-Rudy
    Dimanche 14 Mars 2004 à 16:50
    fatigue
    c'est donc à cause de ces petites broutilles que tu étais un peu naze samedi soir ? :)
    2
    Arnaud
    Lundi 15 Mars 2004 à 09:48
    Ouah, plein de trucs a dire
    Bon, j'ai lu tes mises a jours (tu te rattrapes d'un coup :), et j'ai envie de repondre a pas mal de points... (si le commentaire est plus gros que le post, desole)

    D'abord, je suis trop content que tu t'eclates a mort... par contre je persiste a dire que "Peux pas, suis au Japon" est quand meme une vachement bonne excuse... (j'aurai du mal a en trouver une mieux). Pour le copain belge (Stephane ?), paie-lui une biere sur mon compte (Une Fosters, c'est le seul truc buvable a la pression dans vos bars si je ne m'abuse), et fais lui un enterrement de vie de garcon monstrueux (genre strip teaseuse chaudasse avec cuite a la vodka... tu peux meme le lacher a poil sur le campus et le faire courir devant le panneau Cranfield -ca ferait une jolie photo-) Dis lui aussi que au jeu du plus con, je vais tenter d'organiser mon mariage au Japon juste pour le battre (je trouve la fille et on en reparle) Essaie quand meme de le dissuader pour la forme (tu peux utiliser la carte postale de Budapest, SI elle est encore lisible -veuve main droite-), voire le faire adherer au fond tomcats (qu'il faudra bien monter un jour) juste pour le faire racker Et au fait, attends que je te convertisse a la biere autrichienne (belge non mais, t'es deja assez moine sans boire leur biere)

    Bon, le pote belge c'est fait... Ah oui, la Tintin team... Dis leur un gros boujour de ma part, et essaie de les faire se souvenir de moi (vu ce qu'ils doivent tenir, ca sera pas facile). Pour le coup du "tiens on part ou... lance un de", je serais surpris si on n'avait pas decide de partir a Amsterdam a Eurolines Gallieni, en regardant les horaires... En notant au passage qu'une certaine personne a cru partir pour Berlin pendant quelques heures ("Mais, ils se sont trompes sur le panneau, ils ont ecrit Amsterdam"... "Ben il doit y avoir un changement a Bruxelles, grimpe :D ") Sinon Dimitri et Tintin enfumes comme des renards, j'arrive a imaginer... c'est plutot l'inverse qui est dur ;-)

    Ben, qu'est-ce qui reste... Ah, par contre a la douane, fallait faire gaffe, si le douanier avait ete moins cool, ca aurait pu finir en toucher rectal pour trouver les barrettes... Et il aurait ete vachement surpris de trouver une calendre Roll's Royce dans ton fion... Enfin je dis ca...

    J'attends le compte rendu de la soiree EP, et te dis bravo pour le nouveau graphisme du blogg (moche, mais mieux quand meme que le precedent)

    J'allais oublier, un peu private le coup du dos de mulet, mais moi j'ai compris. Je reflechis a un truc du meme genre, mais comme je serai pas la pour ton anniversaire, faudra repousser (oui toujours l'excuse pourrie "peux pas, suis au Japon")

    Je t'enverrai surement un mail la semaine prochaine pour te parler d'un truc (prive, pas comme le blog), prepare toi :D
    3
    Xav
    Lundi 15 Mars 2004 à 21:21
    A quand la suite?
    Apparemment on s'amuse bien en Europe à ce que je voie. C'est quand même bien de se dire :"tiens si on allait aux Pays-Bas". Moi il y a qu'un seul pays possible (c'est déjà mieux que Lapin), pas très loin (1H). Seul problème c'est les States : tu dois payer 6$ pour y rentrer, tu passes 1H à la frontière et il y a pas de coffee shop. En plus si j'y vais avec des potes un peu plus jeune on peut même pas se bourrer dans un bar. Au fait t'as dit que si ct 1 ou 5 ct la Suisse, les autres c'était la Hollande (dans ce cas là pas la peine de lancer les dés, c'est pas drôle) Je vais essayer de mettre mon blogg à jour, même si mes aventures sont loin d'être aussi palpitante.
    4
    Carole
    Mardi 23 Mars 2004 à 14:54
    Yéyé!
    Je vous reconnaît bien là, avec vos commentaires à la douane, dim, tintin et toi... C'est tellement vous!
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :